Histoire

« Petit fils de vignerons, fils de vigneron encaveur, arboriculteur par rébellion»

Remerciements

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont collaboré à un moment ou à un autre à ce projet. Proches, vignerons, famille, elles se reconnaitront.

 

Une pensée toute particulière à Kevin Constantin et à Jean-Daniel Rey.

Visuels

Illustration Pinot Noir (Oriane Michaud)

Illustration YÙTÙ (Oriane Michaud)

Illustration Johannisberg (Romain Iannone - fazzlab.ch)

Illustration Magnum Magliocco X Jota Favre (Jota Favre - @jotaestabantattoo)

Illustration Rosé de Pinot Noir (Jean Said - @jeansaid1984)

 

Photos vins (Arnaud Ele - arnaudele.com)

Photos YÙTÙ (Josh Kempinaire - supertrampeur.com)

En 2016, alors étudiant à l’Institut Agricole de Grangeneuve (Fr), j’acquière ma première parcelle de vigne en vue de rejoindre le domaine familial, la Cave Villa Solaris.

 

Contraint d’abandonner ce projet de continuité, je ne lâche pas et m’inscris comme vigneron encaveur, cultivant mon unique parcelle : une vieille vigne du cépage Sylvaner répartie en 6 terrasses surplombant Chamoson.

 

En 2017, une météo capricieuse accompagne le travail de vigneron. Mes premières vendanges se déroulent le 26 septembre. Sur ma vigne, ce sont 707 kilos, destinés à devenir l’emblématique Johannisberg de Chamoson, qui sont récoltés à la main.

 

Puis, une petite parcelle de Pinot Noir rejoint l’aventure. Les millésimes se succèdent, dotés chacun de caractères bien distincts.

 

Sans prétention, je cultive le lien à la terre, à travers ces vignes à taille humaine. Une vigne c’est du travail mais également une opportunité extraordinaire de partager avec les autres.

 

En espérant que ces vins, dans lesquels j’ai mis tout mon cœur, vous accompagnent dans des moments de convivialité et de joie.

  • Instagram